20 ans de prison pour Vital Kamerhe

Le verdict tant attendu par tous les congolais est rendu, ce samedi, le 20 juin 2020. Le procès, qui pourrait avoir tout le mérite d’être qualifié « Affaire du siècle », a débuté le 11 mai 2020 et s’est tenu dans une circonstance exceptionnelle.

Si l’on devait se réjouir du fait qu’il s’agit de la première fois dans l’histoire de la République démocratique du Congo qu’un directeur de cabinet du président de la République en fonction soit traîné en justice pour y subir le jugement, l’on se ferait mieux de tirer les leçons de cette affaire en préservant ses acquis tout en corrigeant ses faiblesses. C’est dans cette optique que le Club des Amis du Droit du Congo publiera dans les jours qui viennent ses commentaires.

En attendant, il tient à rappeler que le jugement prononcé ce jour est susceptible des voies de recours. Les prévenus sont ainsi en droit de l’attaquer devant une instance de second degré voire même devant une instance de cassation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*